En tant que parent d’un jeune adulte de l’APIC’S, serai-je associé au projet de mon enfant ?

Apic's est attentif à respecter les souhaits et le statut d’adulte de chaque personne accompagnée. La famille est associée à la construction du projet du jeune adulte s’il en est d’accord.

En tant que jeune adulte de l’APIC’S, puis-je être accompagné pour faire une demande de mesure de protection ?

Le service Apic's n’accompagne pas directement le jeunes adulte à construire sa demande de mesure de protection. Par contre, Apic's peut informer le jeune adulte sur cette thématique et orienter vers le service partenaire compétent.

En tant que jeune adulte APIC’S, aurai-je des dépenses à prévoir dans le cadre d’APIC’S?

En fonction de chaque département, le jeune adulte peut être amené à financer une partie de ses repas (souvent à hauteur du minimum garanti), tout ou une partie de la prise en charge de ses transports, certaines activités sociales, culturelles et sportives.

Si un jeune adulte est sorti de l’IME depuis 6 mois, un an voire plus, peut-il intégrer APIC’S ?

Dans cette situation, le jeune adulte ne peut plus intégrer Apic's dans la mesure où il ne bénéficie plus de son statut d’amendement CRETON.

Si dans la continuité d’APIC’S je rentre à l’ESAT, est-ce pour y rester à vie ?

Les missions des ESAT vis-à-vis des personnes handicapées sont au nombre de trois : proposer une activité à caractère professionnel, offrir un soutien médico-social et éducatif, favoriser un épanouissement personnel et une intégration sociale. Dans ce cadre, le projet est réinterrogé régulièrement ; le travailleur peut ainsi être réorienté vers d’autres structures qui lui paraissent plus adaptées (après décision de la CDAPH vers une entreprise adaptée, un accueil de jour, une SAESAT etc…) ou vers le monde de l’entreprise.