En tant que jeune adulte APIC’S, dans combien de temps pourrai-je rentrer à l’ESAT ?

Au sein des Apic's de chaque département, il n’existe pas de règles prédéfinies sur les délais d’attente pour entrer en ESAT. L’entrée en ESAT est rendue possible lorsque toutes les conditions sont réunies : une place à l’ESAT est libre, les bilans du jeune adulte démontrent qu’il est prêt à entrer en ESAT et lorsque la commission d’admission a validé l’entrée du jeune adulte.

En tant que jeune adulte APIC’S, combien de temps je peux rester dans le dispositif ?

Actuellement Apic's est financé jusqu’en décembre 2014. Selon les départements, les modalités de prise en charge peuvent différer mais sont spécifiées dans un document individuel de prise en charge ou un contrat d’accompagnement.

Si le jeune adulte ne fait pas partie de l’ADAPEI ou vient d’un autre département, peut-il intégrer APIC’S ?

Si le jeune adulte répond aux critères d’Apic's, des partenariats peuvent être formalisés avec son IME (ou SESSAD) d’origine pour intégrer Apic's.

Si j’ai fait une demande pour rentrer à APIC’S, combien de temps vais-je devoir attendre avant d’y rentrer ?

Chaque entrée fait l’objet d’une procédure d’admission qui est propre à chaque département. Les délais d’attente sont variables en fonction des départements et des possibilités d’accueil au sein de chaque Apic's.

En tant que jeune adulte APIC’S, puis-je être hébergé en dehors du domicile familial ?

Dans le cadre d’Apic's, le jeune adulte peut bénéficier de tous les hébergements existants à condition qu’il réponde aux conditions demandées. 
S’il en a fait la demande et qu’elle a été acceptée par le conseil général et/ou la MDPH, le jeune adulte peut être hébergé en famille d’accueil, en foyer d’hébergement, en foyer de semaine, en SAVS regroupé, bénéficier d’un suivi SAVS en autonomie.
Le jeune adulte peut également vivre en autonomie (logement individuel, colocation, FJT) à condition qu’il prenne en charge les dépenses afférentes.